5 bonnes raisons de voyager en camion

Le tour de l’Europe en camion, puis encore un road trip en Nouvelle-Zélande.
Je vous confie dans cet article, pourquoi j’ai choisi à deux reprises le voyage en camion.

La façon dont vous allez voyager : à pied, à vélo, en camion, seul, à plusieurs ou en famille dépend surtout de votre projet et de ce que vous attendez du voyage.

Cela dépend aussi de la durée du voyage, de la période de l’année, du climat, du lieu et des distances à parcourir.

Dans mon cas le camion était la solution la plus adaptée à mon projet.

Mon projet

Quand je suis partie deux mois en automne voyager en Europe, mon but était :

– de découvrir de nouveaux paysages
– de partager d’autres cultures
– de faire le plein de rencontres
– de m’ouvrir à différentes façons de penser

Je souhaitais vivre une expérience de diversité pour avoir la possibilité de me faire mon propre point de vue sur la vie.
Et à l’occasion de ce voyage, m’auto-découvrir, me prouver de quoi j’étais capable, de connaître mes limites et de les dépasser.

Je rêvais de liberté. Je voulais m’émanciper de mon petit monde actuel afin de trouver ma voie sans avoir de limites. Sans risquer de brider ma vision de la vie et de mon avenir par ma culture qui était la seule que je connaissais jusqu’à présent.

Ces raisons m’ont alors poussé à partir seule et en camion.

Retrouvez pourquoi je suis partie seule dans mon article «  6 raisons de voyager seul »

Voici les 5 raisons pour lequel le camion répondait à mes attentes.

1-Le voyage en camion permet de partir plus loin pour un voyage plus diversifié.

voyage en camionQuand je suis partie en Europe je voulais en voir de toutes les couleurs, le facteur « diversité » était vraiment important pour moi dans ce voyage pour qu’il puisse m’ouvrir l’esprit.
Mais diversité rimait aussi avec un itinéraire assez chargé.
J’allais traverser 8 pays et donc découvrir au moins 8 cultures différentes, mais cela représentait beaucoup de distance à parcourir.
En partant en septembre je n’avais que deux mois de beaux jour devant moi.

Le camion m’a alors permis de passer plus de temps dans chaques endroits où je me suis arrêté.
A pied ou à vélo j’aurai sûrement dû réduire mon trajet à un seul pays, ou prendre beaucoup moins de temps sur place. Probablement les deux !

2-Voyager en camion donne plus de libertés et de flexibilité.

Contrairement aux transports en commun, (bus, car, train) le voyage en camion vous laisse la liberté de voyager sans itinéraire et timing précis.
Vous pouvez vous laisser aller au grès du vent ou au fil des rencontres, rester plus longtemps là où vous vous sentez bien et avancer plus vite là où vous ne vous plaisez pas.

Si comme moi pour mon tour d’Europe vous avez tout de même une base d’itinéraire, vous avez toujours la possibilité de le moduler au fur et à mesure du voyage, faire des détours si on vous conseille de voir absolument quelque chose ou raccourcir votre trajet pour avoir plus de temps ailleurs.

3-J’avais envie de vadrouiller dans la cambrousse.

vadrouiller dans la cambrousseUne autre raison pour laquelle j’ai choisi le voyage en camion était mon envie de vadrouiller dans la cambrousse.

En Europe, les billets de train inter-rails offrent la possibilité de faire des stops un peu partout dans les grandes villes et capitales, mais je n’avais pas envie de visiter uniquement des capitales.

J’avais bien l’intention de visiter quelques villes pour le côté culturel et artistique, mais je voulais aussi avoir la possibilité de m’enfoncer dans des coins un peu plus perdus et authentiques des pays que j’allais traverser.

Alors, bien sûr il est possible en ville de prendre un bus ou un car pour aller randonner dans la nature, mais je ne voulais pas dépendre des horaires des réseaux et devoir me limiter au dernier car de 17h pour rentrer d’une randonnée.
Sachant aussi que tous les petits coins perdus ne sont pas toujours desservies et encore moins toute l’année.

J’ai traversé des pays durant mon tour d’Europe comme le Monténégro ou la Serbie où je n’aurais certainement jamais pu compter sur des bus ou des cars.

Mont Jezerski*Lorsque que je me suis rendu au sommet du Mont Jezerski qui surplombait le golf de Kotor au Monténégro, je n’ai croisé aucun autre véhicule et cela a été un des moments les plus magique de mon voyage.
Après un orage terrible je me suis retrouvé seule au sommet de la plus belle montagne du Monténégro, celle où le roi Njegos choisi de rester pour l’éternité.
J’avais une vue sur toute la vallée jusqu’à la mer, les couleurs du coucher de soleil traversaient le ciel nuageux de part en part éclairant les monts alentour. Ce fut un moment où le temps est resté en suspend.

L’avantage aussi du camion c’est que vous pouvez dormir quasiment n’importe où, que ce soit dans un très joli coin sous les étoiles ou en plein centre-ville.

4-Un camion s’est discret donc plus sécure, notamment quand on est une fille seule.

dormir en camionJ’ai fait le choix de voyager seule et mon camion a été d’une grande utilité en terme de discrétion.
Mon petit utilitaire jaune, n’ayant pas de fenêtre à l’arrière et n’ayant pas vraiment le style d’un camper van me protégeait des regards indiscrets.
En effet, personne ne se doutait que je dormais à l’intérieur.

En fait, plus mon choix de campement était improbable, plus j’étais en sécurité, car personne n’aurait imaginé que j’étais en train de camper là.

 

Je pouvais littéralement dormir là où je me garée, sans forcement chercher un coin où me cacher.

 

5- Un camion c’est petit, mais c’est quand même un très bon compromis niveau confort.

En voyant la taille de mon Ford Transit Connect (un genre de Kangoo), plusieurs fois on m’a demandé si je comptais réellement vivre là-dedans pendant 2 mois.
« Tu ne peux même pas tenir debout ! »

ma tente roulanteOui, peut être ! Mon camion avait une installation très basique, globalement un martela sur des boites en plastiques. Mais si je le compare aux conditions de camping classiques, mon camion c’était une tente qui ne prenait pas l’eau, ni le vent, que je n’avais pas besoin de planter, ni de déplanter.
En plus, il roulait et m’emmenait partout, où je voulais et quand je voulais.

Je pouvais avoir beaucoup plus de bagages : chaussures de rando, matos d’escalade…
Je n’avais même pas besoin de transporter mes affaires de camping sur mon dos et là du coup, la cerise sur le gâteau, je pouvais même me permettre d’emporter mon lit. 😉

En gros je voyageais avec ma petite cabane et j’avais toujours où que je sois un petit espace à moi où me retrouver.

*A savoir : Avec mon équipement malin, j’ai trouvé le moyen d’avoir un canapé, un lit double, une douche et de l’électricité dans un si petit camion.
Allez voir mon article « Comment aménager son camion de 6m² en une petite maison !  » pour savoir comment.

La liberté, partir plus loin, un goût de nature, la sécurité et le confort, ce sont les raisons pour lesquelles j’ai choisi de voyager en camion.
Dire qu’en camion tout est rose et parfait ne correspond pas non plus à la réalité, dans l’article « Les principales difficultés du voyage en camion » je vous fais part de celles que j’ai pu rencontrer.

J’ai tout de même choisi de remette ça en Nouvelle-Zélande. Vous pouvez retrouver mon expérience en van là-bas dans l’article « Voyager en camion 2 mois et remettre ça en Nouvelle-Zélande »

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • voyager en camion
  • camionnette voyage
  • voyager a 5 dans un camion amenage?

Commentaires

comments

À propos de l'auteur  ⁄ Maryse

Maryse voyageuse en solo : Europe / Nouvelle-Zélande >> Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Pas de commentaire

Laisser un commentaire